Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élections présidentielles 2017

Nous voici à un nouveau tournant important de la vie politique française. EELV a décidé d'être porteur de l'écologie politique dans cette campagne présidentielle pleine d'enjeux extrêmement importants… à nos lectrices et lecteurs de nous donner leurs points de vue et nous essayerons de leur apporter toutes les informations dont nous disposerons.

 

CHAINES VIDEOS DE YANNICK JADOT
https://www.youtube.com/channel/UCJg0QqSuqN5caoOtjpjG4KA
http://www.dailymotion.com/jadot2017

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 07:52

Voici une réflexion remarquable de notre ami Marc Pascal de Chambéry sur les naufragés de la neige. Il ouvre un débat intéressant auquel nous ajoutons trois points en fin d'article.

Date : 28 décembre 2014 14:01 Objet : 7300 places d’hébergement d’urgence en Savoie….

Bonjour

Je me questionne et m’interroge sérieusement sur le rapport entre tourisme et lutte contre la pauvreté, tant l’indécence devient manifeste, lourde, insupportable. Faut il mettre les pieds dans le plat…. et comment?

1- Un département comme la Savoie est capable de trouver, dans la seule journée d'hier, dans l’urgence 7 300 places d’hébergement et de réquisitionner un centre commercial toute la nuit….. pour des personnes qui viennent au ski - cf Reuters ci dessous ...et qui dépensent en moyenne 110 euros par jour et par personne… source: Atout France 2012.

2- Les collectivités de l'Isère sont prêtes à verser 37 millions de subvention à un organisme privé Pierre et Vacances jouant principalement de la défiscalisation en voulant créer 1000 hébergements dans un Center Parc en pleine forêt de Chambaran . Cela fait grosso modo 35 000 euros de subvention par logement touristique de 26 ou 53 m2 -ou 6500 euros/lit…-


Dans le même temps, le logement social dont on connait les besoins est moins subventionné, l’Agence nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ne peut financer que 15 000 euros / logement, les Conseils Généraux disent ne plus avoir d’argent pour l’hébergement d’urgence (mais on ne les croit plus), le Préfet de Région asséché les moyens de l’hébergement d’urgence sur Grenoble (histoire de créer rapidement des bidonvilles pour discréditer une municipalité écologiste, ce qu’il a très bien réussi à faire….)

Et je n’évoque pas les 3 millions de résidences secondaires dont plusieurs dizaines de milliers sont en ville (certains départements de Paris comptent 18 % de résidences secondaires !), qui se répartissent sur 30 % du territoire national et cumulent 20 millions de lits, utilisés seulement 42 nuits par an en moyenne…..

.

Il y a un moment, où, sans être contre le tourisme (les formes de tourisme équilibré et respectueux des territoires ça existe...), il faudrait quand même remettre de l’ordre dans les priorités.

Marc PASCAL Chambéry "www.regains.fr"


PARIS (Reuters) - Un plan d'hébergement d'urgence était mis en place samedi en début de soirée en Savoie, où les chutes de neige des dernières heures ont piégé des milliers de touristes sur les routes, a annoncé la préfecture du département.
A 16h00 GMT, environ 15.000 véhicules étaient bloqués sur les principales routes d'accès aux stations de sports d'hiver, dans les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise.
(…)
7.300 PLACES D’HÉBERGEMENT
(…) "Du fait des difficultés très importantes et durables d'accès aux stations de ski de la Savoie, les automobilistes engagés sur ces itinéraires ne pourront les rejoindre ce soir", avait dit la préfecture de Savoie en fin d'après-midi.
La préfecture a recommandé aux touristes qui se rendent dans les stations de "s'arrêter le plus en amont possible et y rechercher un hébergement pour la nuit" ou, à défaut, de s'arrêter dans une ville du département pour bénéficier du plan d'hébergement d'urgence.
Une vingtaine de structures devaient être ouvertes à Albertville, Bourg Saint-Maurice, La Bâthie, La Léchère, Aime, Moûtiers, Macôt La Plagne, Bellentre, Chambéry, Aix-les-Bains, Saint-Jean de Maurienne, Saint-Rémy de Maurienne.
A 19h30 (17h30 GMT), quelque 7.300 places d'hébergement avaient été ouvertes. Un centre commercial devait rester ouvert toute la nuit à Drumettaz-Clarafond, au sud d'Aix-les-Bains, pour les ravitaillements.
Les centres opérationnels chargés de gérer les urgences ont aussi été ouverts en Haute-Savoie et dans l'Ain.

.

Nous attirons aussi l'attention de nos lecteurs sur trois points complémentaires :

  • Pouvons-nous continuer à recevoir chaque hiver des milliers de véhicules, des centaines d'avions, sans se poser la question du pourquoi et du comment de ces migrations. L'exemple de la Suisse où une station de ski aussi importante que Zermatt est interdite aux voitures doit nous faire réfléchir. Est-il possible de trouver des solutions qui éviteraient la pollution de l'air de nos vallées, et des situations aussi dramatiques ?
  • Une analyse de la situation a été faite par le maire de la ville de Moûtiers qui montre à quel point la communication pour gérer cette crise a été défaillante. Nous tenons à la disposition de nos lecteurs le texte publié.
  • Enfin, nous avons eu des contacts avec plusieurs personnes qui auraient accepté d'héberger des personnes "en rade" à l'aéroport du Bourget si elles avaient été informées. Dans ce cas on perçoit que l'établissement d'un fichier préalable des volontaires est indispensable si on veut une certaine efficacité. Ce fichier donnerait quelques critères comme la langue parlée, le type d'accueil (par exemple adapté aux enfants en bas âge), le nombre de personnes pouvant être reçues. On notera en réponse à la lettre de Marc qu'il s'agit bien d'un hébergement très temporaire d'une nuit ou deux…
  • Nous invitons nos lecteurs à nous faire part de leurs réactions et éventuellement des photos en relation avec ce sujet.
Les naufragés de la neige… indécence manifeste ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Transports - déplacements tourisme d'hiver naufragés neige précarité Marc Pascal
commenter cet article

commentaires

Collinet Annie 05/01/2015 20:11

Dommage que l'on ne trouve pas aussi vite des hébergements d'urgence pour les migrants qui dorment dans la rue ou dans des voitures, enfants compris....qui ont du mal à suivre les cours le lendemain et à faire leurs devoirs!