Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élections présidentielles 2017

Nous voici à un nouveau tournant important de la vie politique française. EELV a décidé d'être porteur de l'écologie politique dans cette campagne présidentielle pleine d'enjeux extrêmement importants… à nos lectrices et lecteurs de nous donner leurs points de vue et nous essayerons de leur apporter toutes les informations dont nous disposerons.

 

CHAINES VIDEOS DE YANNICK JADOT
https://www.youtube.com/channel/UCJg0QqSuqN5caoOtjpjG4KA
http://www.dailymotion.com/jadot2017

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 12:13

Tribune libre de Daniel Bret : ce point de vue est personnel et n'engage que son auteur

 

Beaucoup de militants d’Europe Écologie Les Verts sont passés par la case associative avant se lancer « dans la politique ». En plus des mouvements concernés au premier chef par l’environnement, comme les Amis de la Terre, si actifs en Savoie et Haute-Savoie, ou la FRAPNA dont on connaît aussi le rayonnement régional, notre regard va se porter aujourd’hui sur un mouvement plus tourné vers le social, et là aussi on verra que le social et l’écologie se rejoignent dans un mieux vivre remarquable.

logo-spf-150.gifFaisons connaissance avec le Secours Populaire, dont à moins d’en être adhérent et de recevoir son très intéressant magasine « Convergence », beaucoup de nos lecteurs ignoreront tous les champs d’action que ce mouvement embrasse. Voici donc une petite introduction et les liens vers le site et le bulletin de juin 2011 qui décrit la très belle action des jardins solidaires. Pourquoi pas sur la Savoie ? et sur Aix-les-bains et ses environs où existe déjà le Cortie sur lequel je reviendrai.

Fruits, légumes et loisirs de qualité avec le SPF.
Depuis trois ans, les Ardéchois du Secours Populaire ont créé quatre jardins solidaires. En parcelles familiales ou partagées, les potagers créent un esprit collectif et populaire. Retour à la terre. Le Secours populaire allie qualité alimentaire et éducation populaire en multipliant les jardins solidaires. Tous les amateurs le savent : le travail le plus valorisant est celui que l'on fait de sa propre initiative.

Le Secours populaire a la main verte110625-Secours-pop-jardi005.jpg

En Ardèche, les terrains des jardins de la solidarité sont mis à disposition par des particuliers ou des collectivités locales. Le SPF fournit des outils, des semences. La solidarité des voisins et des bénévoles fonctionne : conseils, plants et récoltes s'échangent régulièrement. Les beaux jours sont propices aux pique‑niques. D'autres Secours populaire ont inventé des systèmes différents. Dans la Haute‑Marne, par exemple, « un jardin pour les autres » offrait de cultiver collectivement un champ de pommes de terre. L'idée se développe aussi avec les enfants Copains du monde, pour mieux connaître le jardin et même pour alimenter les libres‑services du SPF. À Nîmes, dans le Gard, cinq Copains du monde de 6 à 9 ans donnent un coup de main quelques mercredis par mois aux jardiniers d'une association d'insertion. À Marseille, le club des Copains du monde de Saint‑Gabriel apprend à connaître les plantes et les saisons avec une animatrice. Tous les mercredis, ils visitent leur terrain et la récolte est redistribuée par le Secours populaire. Même idée dans l'Oise où les enfants découvrent les joies de la culture dans une ferme pour aider le SPF. Pour avoir envie de manger cinq fruits et légumes par jour, c'est bien de savoir comment ça pousse.

Pour lire la suite avec les entretiens avec Najwa, Mamoudoky, Pascale, rien de mieux que de télécharger le dernier numéro en cliquant ici, puis dans la colonne de droite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires