Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Élections présidentielles 2017

Nous voici à un nouveau tournant important de la vie politique française. EELV a décidé d'être porteur de l'écologie politique dans cette campagne présidentielle pleine d'enjeux extrêmement importants… à nos lectrices et lecteurs de nous donner leurs points de vue et nous essayerons de leur apporter toutes les informations dont nous disposerons.

 

CHAINES VIDEOS DE YANNICK JADOT
https://www.youtube.com/channel/UCJg0QqSuqN5caoOtjpjG4KA
http://www.dailymotion.com/jadot2017

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 08:53
Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

ASSEMBLÉE RÉGIONALE – BUDGET 2015
Un soutien proportionné des écologistes


«L’avenir de la Région passe par la solidarité et la transition écologique»

Le groupe a décidé collectivement que deux tiers du groupe, soit 23 de ses membres sur 35, voteront pour le budget 2015 de la Région. Jean-Charles Kohlhaas, co-président du groupe l’a justifié dans son intervention…

En savoir plus…

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Création d’un GIEC régional rhonalpin

Pour nous préparer localement au changement climatique, les écologistes ont fait adopter la création d’un GIEC régional.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Etudions la possibilité d’un revenu universel d’existence

Les écologistes ont proposé à l’assemblée le financement d’une étude pour évaluer la mise en place d’un revenu universel d’existence. La proposition a été rejetée mais le débat est ouvert.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

750 000 € de plus en faveur de l’agriculture

En matière d’agriculture, le travail des écologistes lors de la session budgétaire 2015 a été efficace.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

ERAI : 40 millions d’euros partis en fumée

En 10 ans, ERAI, l’association d’appui des entreprises rhonalpines à l’export, est devenu un puits sans fond dans lequel la Région a déversé des millions d’euros sans jamais en connaître clairement l’utilisation.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

5 millions d’euros pour la rénovation énergétique des lycées

La Région s’est engagée à réduire sa consommation d’énergie. Les lycées sont donc des sources d’économie d’énergie importante.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Vie associative, démocratie participative : un soutien préservé

Les écologistes ont obtenu que le soutien à la vie associative et à la démocratie participative ne soit pas affecté par les baisses de budget.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Les aides régionales conditionnées par des critères écologiques et sociaux

Toutes les aides régionales doivent être soumises à des critères qui permettent d’anticiper les grands enjeux à venir.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Rénovation de l’habitat : une urgence qui réclame des moyens

Les objectif fixés par plusieurs plans officiels sont clairs : réhabiliter 12 000 logements sociaux, voire au moins 20 000 selon le schéma climat-air-énergie.
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Budget de la région : les écologistes travaillent, la droite part en vacances

40 amendements ont été déposés par les écologistes, 11 par le groupe PSEA, 15 par les radicaux de gauche, 28 par le Front de Gauche, 12 pour le Front National… et zéro par le groupe de droite, l’UDC !
En savoir plus

Coup d'œil sur nos élus régionaux : le vote du budget

Fabrice Marchiol (UMP) veut «assécher» les associations

A la dernière Commission 8 – Santé – Environnement – M. Marchiol a déclaré, en parlant des grands réseaux associatifs : « […] notre stratégie va être de vous assécher financièrement […] »
En savoir plus

SOLIDARITÉ INTERNATIONALE ET CITOYENNETÉ :

LE BUDGET N’EST PAS À LA HAUTEUR DES ATTENTES


Alors qu’elle renouvelle ses engagements en faveur des pays en développement, la Région Rhône-Alpes présente un budget dédié à la baisse, qui ne représente plus que 0,37% du budget régional. En savoir plus.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués élus région rhône-Alpes Budget - finances - fiscalité
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 23:00

Vu l'actualité, nous souhaitons partager avec vous un article intéressant de Pascal Canfin. A noter que le sujet des paradis fiscaux, de la fraude fiscale... est aussi un thème qui a été porté et continue d'être porté par Eva Joly (http://europeecologie.eu/-Eva-Joly-)

 

Pascal canfin interview complète sur Liberation.fr

INTERVIEW Affaire Cahuzac, «Offshoreleaks»… la lutte contre l’exil fiscal doit être accentuée estime le ministre écologiste délégué au Développement, investi de longue date sur ce sujet.

Recueilli par LAURE BRETTON

Fondateur de l’ONG Finance Watch en 2010, ancien député européen écologiste et aujourd’hui ministre délégué au Développement, Pascal Canfin place la lutte contre les paradis fiscaux au premier rang des actions à mener pour restaurer la confiance des citoyens dans la politique.

Dans le climat de crise politique que nous traversons, vous reprenez votre combat contre les paradis fiscaux. En quoi cela peut-il être une réponse à la défiance vis-à-vis du politique ?

Je ne reprends pas ce combat. Je ne l’ai jamais abandonné. La fraude fiscale de Jérôme Cahuzac, comme l’enquête «Offshore Leaks» qui concerne des faits établis au quatre coins de la planète, ne font que confirmer une réalité que nous, les écologistes, dénonçons depuis des années. Les paradis fiscaux sont une menace pour la démocratie. Cela ruine la confiance qu’on peut avoir dans l’égalité devant l’impôt. Les grandes entreprises qui en paient moins que les PME, les très riches qui s’en exonèrent par rapport aux classes moyennes… C’est un axe majeur de notre combat politique car quand ces pratiques sont révélées, les gens se sentent floués et c’est le contrat social qui fonde la démocratie qui est remis en cause.

Pour y remédier, que faut-il faire ?

Nous ne devons pas laisser dire que nous n’avons rien fait. Au niveau national, la nouvelle loi bancaire va imposer aux établissements financiers de déclarer leur chiffre d’affaires et leur masse salariale dans tous les pays où elles opèrent. Au niveau européen, cela va encore plus loin. La directive CRD IV, qui doit progressivement entrer en vigueur à partir de 2014, imposera, grâce à un amendement du groupe des Verts au Parlement européen, non pas deux mais quatre critères aux banques : déclarer leur chiffre d’affaires, leurs profits, leur masse salariale et les impôts qu’elles paient. On va donc pouvoir démontrer qu’une banque dans un pays X fait beaucoup de profits mais paie des impôts proches de zéro. C’est une façon efficace, sans désigner nommément tel ou tel pays, d’ouvrir la boîte noire des paradis fiscaux. (…)

> lire l’interview complète sur Liberation.fr

 

A noter pour info (notre groupe local n'a pas pris de position à ce sujet), la pétition d'Attac sur le sujet :


 

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Budget - finances - fiscalité
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 07:00

Budget_alternatif.jpgLe président Sarkozy a construit son quinquennat autour de quelques slogans. « Travailler plus pour gagner plus », « bouclier fiscal », « non remplacement d’un fonctionnaire sur deux ». Ces slogans ont forgé une politique fiscale d’une grande banalité néo-libérale : mieux d’État c’est moins d’État ; moins d’impôts, c’est plus de croissance … croissance fantasmée jamais au rendez-vous.

Prisonnier du dogme anti-impôts, prisonnier du dogme de la croissance, le gouvernement mène une politique fiscale qui creuse les déficits, renforce les inégalités, accentue le chômage, et dégrade les services publics.

Les écologistes ont été régulièrement caricaturés : dépensiers irresponsables, accros des taxes ... Mais être écologiste, c’est au contraire utiliser au mieux les ressources, les répartir justement, les investir utilement. C’est faire l’examen systématique des dépenses de l’État pour s’assurer de leur utilité sociale et environnementale. C’est soutenir la conversion écologique de notre société : la chasse au gaspillage énergétique, la transformation industrielle, l’investissement social (formation, éducation, solidarité…). Car si l’écologie est économe, elle est également stratège.

C’est dans cet état d’esprit qu’a été développé notre projet alternatif de loi de finances pour 2011. Basé sur une hypothèse de croissance réaliste, il permet à la fois d’investir dans la conversion écologique et de réduire le déficit de 27 Mds€.

Ce document n’est qu’une étape. Budget de la défense, droits de successions, fiscalité carbone, progressivité de l’impôt… Nous poursuivrons la remise à plat des comptes publics dans la perspective de 2012.

 

 

Cliquez ici pour lire la suite (document PDF 550 Ko).

 

Lire également l'article sur le blog de Yannick Jadot, eurodéputé Europe Ecologie.

 

 

Repost 0
Publié par Aix les Bains Europe Ecologie et Environs - dans Budget - finances - fiscalité
commenter cet article