Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Élections présidentielles 2017

Nous voici à un nouveau tournant important de la vie politique française. EELV a décidé d'être porteur de l'écologie politique dans cette campagne présidentielle pleine d'enjeux extrêmement importants… à nos lectrices et lecteurs de nous donner leurs points de vue et nous essayerons de leur apporter toutes les informations dont nous disposerons.

 

CHAINES VIDEOS DE YANNICK JADOT
https://www.youtube.com/channel/UCJg0QqSuqN5caoOtjpjG4KA
http://www.dailymotion.com/jadot2017

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc

20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 07:15

Les écologistes lectrices et lecteurs de ce blog se préparent à voter dimanche prochain, et, on le sait, certains sont perplexes. Le ralliement de Cohn-Bendit à Macron en a surpris quelques uns. Voici le point de vue du Secrétaire général EELV, David Cormand, exprimé dans les colonnes du journal Libération. Cela répondra peut être à quelques questions que l'on se pose.

David Cormand : «J’en veux beaucoup à Cohn-Bendit»
Par Rachid Laïreche dans Libération — 19 avril 2017 à 15:30


Le secrétaire national d'EE-LV ne digère pas le ralliement de «Dany» à En Marche et Macron, «candidat du vieux monde de la rente».

David Cormand : «J’en veux beaucoup à Cohn-Bendit»
L’idée d’une interview est née il y a quelques semaines après un déjeuner, près de la porte de Clignancourt. Le chef des Verts était très remonté contre la génération 68 qui filait chez Emmanuel Macron. Il n’a pas arrêté de taper durant tout le repas. L’idée est revenue à la surface il y a quelques jours après la parution d’une interview, dans les pages de Libé, de Dany Cohn-Bendit. Il expliquait les raisons de son vote Macron. David Cormand lui répond sèchement.

 

Ce mercredi, Dany Cohn-Bendit prendra la parole lors du meeting d’Emmanuel Macron, à Nantes, ça vous fait bizarre?
Oui. Dany a fait mai 1968, où sur les murs était notamment écrite cette promesse : «Mettons l’imagination au pouvoir.» Cinquante ans après, les mêmes nous disent : «Votez Macron pour faire barrage au FN.» Il n’y a pas pire aveu d’échec pour cette génération qui a promis un monde meilleur qui mettrait à bas les injustices, la misère dans le monde, le capitalisme et la destruction de la planète. Finalement, arrivés à la retraite, ils disent aux générations suivantes: «Désolé, finalement ça ne l’a pas fait. Mais bon, le mieux, c’est de voter quand même pour le gars qui reprend toutes les recettes qui n’ont pas fonctionné et tous les trucs qu’on était censé combattre.» J’en veux beaucoup à Dany. Quand on incarne un idéal qui nous dépasse, on ne peut pas jouir sans entrave de son statut en envoyant bouler celles et ceux qui n’ont pas lâché l’affaire et veulent toujours changer le monde.

 

Comment expliquez vous le départ de certains écolos chez Macron?
Il faudrait leur demander. Pour moi, ce sont des enfants perdus de l’écologie. Macron est le VRP des lobbys qui ont intérêt au statu quo. Or, l’écologie a besoin que l’on assume de grands changements, elle a besoin d’un grand virage… Bref, je leur souhaite bien du courage.

 

«Les barons noirs du baby-boom»
Selon vous, contrairement à Dany Cohn-Bendit, c’est aussi une question de génération?
En partie, oui. Regardez les têtes d’affiches qui soutiennent Macron: essentiellement des hommes blancs, nés entre 1940 et 1955, et qui ont bien réussi leur vie. Ils ont également en commun d’avoir été des acteurs et des concepteurs de premier plan de tout ce qui a été fait politiquement et économiquement dans notre pays depuis 40 ans. Ce sont ceux que j’appelle «les barons noirs du baby-boom». Ceux qui ont réussi à tirer leurs marrons du feu pendant les 40 années de crise qui ont suivi les «30 glorieuses». Ce sont les rentiers institutionnels, politiques et économiques des «30 piteuses».

 

Vous avez l’air en colère…
(Silence) Vous savez, j’ai 42 ans, je suis né en 1974, l’année où le budget de la France a été voté en déficit pour la première fois depuis très longtemps. Ils l’ont tous été ensuite. Pourtant, cette petite partie de la génération baby-boom a continué à maintenir son train de vie comme si de rien était au détriment d’ailleurs d’un grand nombre d’hommes et de femmes de leur âge qui perdaient leur boulot pendant la même période dans le textile, l’industrie, le commerce. Mais surtout, ils n’ont pas anticipé les grands changements dans le monde et notre pays. Sur le pont supérieur du Titanic, le champagne coulait à flots. Macron, malgré le verni de la modernité, c’est le candidat de ce vieux monde de la rente. C’est la phrase du Guépard: celui qui feint de «tout changer pour que rien ne change». Notre génération doit aussi se remettre en question. Nous avons été fascinés par nos parents. Ils nous en ont mis pleins les yeux avec l’imaginaire des sixties et des seventies quand la réalité de notre époque était la crise, le sida, etc. Mais en vérité, ce décor idyllique a masqué le début de l’explosion des inégalités, la destruction sans précédent de notre planète, la mise au chômage des plus fragiles… Bref, on s’est fait endormir. C’est de notre faute. Mais il est temps de se réveiller.

 

«On ne m’aura plus jamais avec le vote utile»
Selon vous, quel sera le décor à gauche après la présidentielle?
Ça va être passionnant. Nous sommes le seul pays en Europe, et dans le monde, où l’ensemble du camp progressiste - je n’y inclus pas Macron - a l’écologie au cœur de son projet: Mélenchon, Hamon, EE-LV. Et donc, soit on assiste à la bagarre habituelle sur le thème «plus pur que moi tu meurs», soit on construit enfin sur le fond un nouvel imaginaire. Les grandes lignes sont déjà visibles dans cette présidentielle. Quels seraient les grands axes de cette réinventions du camp du progrès ? Une République écologique, bien sûr, avec la dimension environnementale, mais aussi la dimension démocratique, économique et sociale: transition de l’économie, révolution du travail, etc. Un nouvel horizon pro-européen, clairement. Une société ouverte assumée, cosmopolite, métissée, contre le repli identitaire, pour l’égalité et de nouvelles solidarités. Il faut que la gauche sorte à la fois de l’âge marxiste et de l’âge néolibéral en choisissant la troisième voie: entrer dans l’âge écologiste. C’est la condition pour trouver les solutions nouvelles aux défis du monde qui vient. C’est aussi la condition des victoires à venir.

 

En attendant, il y a un scrutin dimanche, et au sein de votre parti, malgré l’accord signé avec Benoît Hamon, les désaccords persistent. Certains penchent pour le vote Mélenchon…
Pas vraiment. Il y a quelques soutiens à Jean-Luc Mélenchon, les mêmes que d’habitude… Et c’est vrai, une interrogation sincère sur le vote utile, qui est en réalité un vote tacticien. Dans cette présidentielle, j’ai un peu l’impression de vivre, à gauche, ce qu’on a pu connaître il y a 30 ou 40 ans entre Mitterrand et Rocard… Il y a la qualité du calcul tactique, de la posture, de la maîtrise de la relation médiatique, aussi, de Mitterrand-Mélenchon… Et il y a la sincérité, le sérieux et l’inventivité de Rocard-Hamon. Est-ce que la tactique et la posture ont vocation à toujours l’emporter face à la sincérité et l’inventivité? Ce n’est pas une fatalité. Je pense que les écologistes sont très à l’aise avec la candidature d’Hamon et le projet que nous avons en commun avec lui. Il est authentiquement écolo, dans son programme, sa façon de dire les choses et aussi dans sa résilience absolue face à l’adversité. Comme entre Mitterrand et Rocard: l’un était le meilleur candidat, l’autre aurait été le meilleur président. Aux Françaises et aux Français de choisir… Pour moi, c’est clair. On ne m’aura plus jamais avec les histoires de vote utile. Je vote par conviction, donc pour Benoît Hamon.

 

Rachid Laïreche

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Informations présidentielles David Cormand Cohn-Bendit
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 17:40

Comme à l'habitude, c'est mieux d'aller directement aux informations de base, c'est pourquoi nous te proposons, chère lectrice et cher lecteur de ce blog, le texte de l'accord que Yannick Jadot et EELV ont trouvé avec Benoît Hamon et son équipe. Bien sûr, les soutiens de Yannick Jadot vont s'exprimer sur cet accord qui semble positif pour porter les idées écologiques, mais pas mal d'entre eux auraient aimé être consultés au préalable comme prévu. La vie politique et tout spécialement dans la période que nous vivons prend parfois des détours inattendus… Nous vous donnerons, dès qu'ils seront publiés, le résultat de ce vote, entérinant ou non, cet accord. Pour le moment, bonne lecture de cet texte et n'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

PROJET DE PLATEFORME PRÉSIDENTIELLE

Sur l’enjeu démocratique

Une conférence citoyenne réunissant 3 collèges sera installée dès l'été 2017. Elle réunira les parlementaires, les sages et des citoyens, et devra transmettre dans les 12 mois de son installation au Président de la République un projet de Constitution pour une 6 e République Ce dernier sera soumis à référendum et donnera lieu à de nouvelles élections avant la fin du mandat.

Elle reconnaîtra notamment l’écologie et les biens communs, l'instauration de la proportionnelle avec prime majoritaire, la transformation du Sénat, un septennat présidentiel non renouvelable, etc.

Par ailleurs seront également proposés par referendum dès le début de la mandature, le droit de vote des étrangers aux élections locales, la reconnaissance du vote blanc, le 49-3 citoyen.

Un Vice-Premier Ministre au développement durable, garantissant la prise en compte transversale de cet enjeu, sera instauré.

La sortie de l’état d’urgence, réservé aux états exceptionnels, sera actée, conjuguée à un haut niveau de vigilance et de protection contre le terrorisme

L’accent sera mis sur la police de proximité.

Sur la transition énergétique :

Mise en œuvre d’une sortie progressive et intégrale du nucléaire, avec objectif d'y parvenir à l’horizon d’une génération, soit 25 ans, avec fermeture des premiers réacteurs durant la mandature, afin de respecter l'échéance intermédiaire d’un mix énergétique de 50% en 2025 et prendre en compte l’augmentation de production due aux énergies renouvelables.


Fin du projet d'enfouissement profond de Bure ; en l‘état le stockage restera en sub-surface et des études seront menées pour travailler sur d’autres options.


La transformation de notre modèle énergétique sera mise en œuvre via :

  •  un grand plan d’efficacité et de sobriété énergétique,

  • la sortie des énergies fossiles avec pour 2050, l’objectif d’une France 100% renouvelables
  •  la fin progressive des investissements publics dans les énergies polluantes et le plafonnement,
  • puis la suppression de toutes les niches fiscales anti environnementales,
  • la mise en place d'une taxe carbone substantielle affectée à la transition écologique
  • Une fiscalité favorable aux transports propres et défavorable aux transports polluants

Cette transition énergétique nécessitera une transformation de la production d'énergie, à travers un pilotage national, mais aussi une organisation décentralisée reposant sur des contrats territoriaux contraignants et des coopératives citoyennes.


L’objectif fixé par l’Accord de Paris sur le Climat, notamment de réduction des émissions de gaz à effet de serre sera intégré dans les politiques publiques, leurs investissements et dans les projets de loi de finances qui devront être compatibles avec les objectifs climatiques.

Sur l’Europe et l’international

L’Union européenne devra se fixer pour objectif d’avancer vers la convergence fiscale et lutter efficacement contre l’évasion fiscale.


Mettre un terme au fonctionnement à l’unanimité du Conseil servira notamment cet objectif.


Il conviendra de construire une nouvelle solidarité entre pays européens avec notamment l'audit et la mutualisation de tout ou partie des dettes européennes.


La France devra s’opposer aux accords de libre-échange tels que le TAFTA et le TISA, et refusera la ratification du CETA.


Pour une politique migratoire digne et solidaire, il conviendra de réformer la Convention de Dublin et créer des visas humanitaires.


Une Union énergétique qui met en œuvre les objectifs de l’Accord de Paris, avec un grand plan d'investissement dans la transition de 1 000 milliards d’euros dans un premier temps et la mise en place de la taxe sur les transactions financières afin de doter la zone euro d’un budget et d’une Assemblée propres.


Il faudra réorienter les mesures de «Quantitative Easing» de la BCE vers le rachat ou la garantie par la BCE de prêts BEI fléchés vers la transition énergétique, les transports du quotidien, le numérique.


Par ailleurs, afin de reprendre le processus de paix et de garantir l’intégration d’Israël dans son environnement régional et débloquer la situation au Proche Orient, la France reconnaîtra l’État de Palestine.


Sur la transition écologique et sociale de l'économie :

Un Small Business Act avec réservation à hauteur d’au moins 50% des marchés publics aux PME/TPE et aux structures de l'économie sociale et solidaire et généralisation des clauses environnementales et sociales dans les marchés et les investissements publics.


Economie circulaire : des  plans zéro déchet sur l'ensemble du territoire et la sortie programmée de l'incinération. La modulation de la TVA, notamment en fonction de la durée de vie des produits et de leur potentiel de revalorisation et de réparation.

Sur l’égalité des territoires :

Il conviendra d’interrompre la baisse des dotations aux collectivités territoriales.


Il faudra enrayer l'artificialisation des sols afin de protéger la biodiversité, les terres agricoles et les espaces naturels en luttant notamment contre l’étalement urbain.


Une approche renouvelée du développement territorial par des méthodes nouvelles de discussion et de décision qui permettront de privilégier le ferroviaire sur les investissements routiers ou les lignes de bus « Macron ».


Lorsqu’est établie l’existence d’un lourd impact écologique d’un grand projet d’investissement local ou national, une Conférence de Consensus, réunissant experts, citoyens, élus, associations, devra être organisée pour faire émerger des solutions alternatives, alliant le réalisme économique, le progrès social et la préservation de l’environnement.


Dans cet esprit il sera notamment mises en œuvre deux conférences de consensus destinées à étudier, dans le respect du légitime développement urbain de Nantes, toutes les alternatives au projet de Notre- Dame-des-Landes, dont le site actuel sera abandonné, ainsi que la ligne ferroviaire en construction Lyon- Turin où une ré-étude globale des réponses à apporter aux dangers de pollution des vallées alpines sera menée.

Santé environnementale et alimentation – agriculture :

Santé environnementale :

- Afin de limiter les émissions de particules fines la sortie du diesel pour les véhicules légers à l’horizon 2025 sera mise en œuvre et la fiscalité du diesel réformée,
- l’interdiction des pesticides et des perturbateurs endocriniens sera votée
- les nano-technologies feront l’objet d’un strict encadrement.
des maisons publiques de santé sur l'ensemble du territoire national seront ouvertes.

Agriculture et Alimentation :

Un Grenelle de l'alimentation et de l'agriculture sera mis en œuvre dès la première année qui traitera notamment du fonctionnement des SAFER et de la maitrise du foncier, fera de la Politique Agricole Commune un outil puissant de soutien à la conversion des exploitations agricoles vers la durabilité et l’agriculture biologique.

Le développement intensif du bio dans la restauration collective durant la mandature sera visé.

Constatant l’échec de la prohibition et dans un objectif de santé publique le cannabis sera légalisé.

Un nouveau rapport au travail :

L'abrogation de la loi travail et son remplacement par une nouvelle loi négociée avec les partenaires sociaux, poursuivant la réduction du temps de travail, le renforcement du compte pénibilité (dont pleine reconnaissance du droit à la déconnection et du burn-out) et l'amélioration des dispositifs du compte personnel d'activité.

 

Il faudra donner aux salariés une part accrue dans les processus de décision et par davantage de démocratie dans l’entreprise, notamment les plus grandes, par la représentation et un pouvoir effectifs des salariés dans les conseils d’administration de celles-ci.

 

Limitation des écarts de salaire dans les entreprises publiques ou subventionnées.

 

Restriction d'accès aux marchés publics pour les entreprises condamnées pour toute discrimination et publication de la liste de ces entreprises, notamment en ce qui concerne l'égalité salariale femmes-hommes.

 

Mise en œuvre progressive du Revenu universel d'existence par la revalorisation du RSA à 600€, son automatisation pour les personnes éligibles, dont, dès 2018, l’ensemble des 18-25 ans.

 

Une taxation sur les robots qui détruisent les emplois sera instaurée

Lutte contre la précarité et pour l’égalité réelle :

Le SMIC, les minimas sociaux et le point d'indice des fonctionnaires seront revalorisés.

Création de 50 000 nouvelles chambres universitaires.

Une priorité sera donnée à la petite enfance et à l’éducation.

Création de 150 000 logements sociaux par an.

Mise en place du récépissé pour contrôle d'identité et réforme de la doctrine d'usage des armes.

Fiscalité :

Une réforme fiscale d’ampleur avec la fusion CSG/IR sera engagée.

La lutte contre l’évasion et la fraude fiscales sera une priorité

Bien-être animal :

Une législation protectrice et créatrice de droits nouveaux, la fin des exploitations d'élevage industrielles.

Février 2017
Projet de plateforme présidentielle
Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Informations présidentielles Jadot Hamon plateforme présidentielle
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 17:46

Bonjour les Aixois,

Je serai jeudi soir à 19h30 en direct avec Laurence Abeille. Comme chaque jeudi, j'aborderai mon projet La France Vive en regard des événements de l'actualité.

À regarder en live sur Facebook ou sur avecjadot.fr
 
Partageons et commentons massivement !
 
À demain !
 
Yannick Jadot

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Informations présidentielles Jadot Laurence Abeille
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 23:18

Nos lectrices et lecteurs l'auront sans doute remarqué : malgré la définition très précise des objectifs du vote des écologistes sur une concertation éventuelle entre Jadot, Mélenchon et Hamon, la presse s'est parfois avancée comme si le résultat était déjà un accord de Jadot avec l'un ou l'autre. Ce n'est évidemment pas le cas…

Voici en tous cas les résultats de ce vote dans un communiqué d'EELV :

2017 : Les écologistes souhaitent le rassemblement
Les adhérent-e-s et sympathisant-e-s écologistes étaient appelés à voter les 14, 15 et 16 février de façon électronique pour approuver ou non la recherche de convergences et de rassemblement avec Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

Europe Écologie Les Verts remercie toutes celles et tous ceux, qui, dans la foulée de la Primaire de l'écologie, ont pris part à cette consultation. Nous remercions également les équipes qui au siège national et dans les régions ont permis de rendre possible cette consultation dans des délais contraints.

Le vote a été ouvert à 18h mardi et s'est clos à 18 heures ce jeudi, avec un corps électoral de 17 077 personnes.

 

Les résultats sont les suivants :

10 155 votants pour 17 077 inscrits, soit une participation de 59,47%

Votes "oui" : 9 109, soit 89,70%

Votes "non" : 803, soit 7,91%

Votes "blanc " : 243, soit 2,39%

Ce vote est un signal très clair de la part du peuple de l'écologie qui souhaite que puisse s'opérer un rassemblement des candidatures sur la base de convergences écologistes. Le candidat des écologistes, Yannick Jadot, et Europe Écologie Les Verts ont désormais mandat pour faire aboutir le rassemblement espéré.

 

En cas d'accord, les votantes et les votants de la Primaire seraient à nouveau consulté-e-s.

 

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Informations présidentielles Jadot Mélenchon Hamon
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 09:39

Le 30 janvier 2017 un collectif s'était constitué à Paris pour appeller "les trois prétendants à l’élection présidentielle à présenter une candidature d’union, au-delà des enjeux personnels." Cela trouvent un prolongement sur le plan local avec une rencontre que nous propose un de nos fidèles lecteurs que nous remercions ici. Les commentaires sont bienvenus.

Un apéro organisé par le collectif 1maispas3 aura lieu à Saint Alban Leysse. Jeudi 16 février au bar Archimalt 95 rue de Bolliet - à 18h30.

https://www.facebook.com/events/769743409858441/

Tribune libre : Une occasion de réfléchir avec "1 mais pas 3"
Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Informations présidentielles Jadot 1maispas3 Evènements - manifestations
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 22:23

Des amiEs écologistes aixois nous ont posé des questions sur la suite des événements. Europe Écologie Les Verts dans le respect de la démocratie et de la transparence qui sont sa marque de fabrique a décidé de consulter les personnes ayant participé à la Primaire de l'Écologie. Nous proposons à nos lectrices et lecteurs d'aller à la source et de pouvoir prendre connaissance du texte qui a été envoyé. Les débats vont d'ailleurs bon train sur les suites possibles ou non de cette consultation. Noter qu'elle ne préjuge pas des résultats…

Vers une concertation Jadot-Hamon-Mélenchon ?

Chère amie, Cher ami,

Vous recevez ce message soit en tant qu’adhérent-e ou coopératrice-eur d’Europe Écologie Les Verts, soit car vous vous êtes inscrit-e à la Primaire de l’écologie. À la suite de cette primaire, Yannick Jadot a été désigné candidat des écologistes à l’élection présidentielle.

Pour la première fois, les combats et les propositions portés depuis toujours par les écologistes sont au cœur des projets des candidats de la gauche à l'élection présidentielle. Avec des approches parfois différentes et des nuances certaines, s'exprime une volonté qui nous est commune de sortir des vieilles recettes inefficaces fondées sur la croissance et le productivisme, et de passer, enfin, à la transition écologique, démocratique et sociale de la France.

La situation politique dans laquelle se trouve la France doit nous amener à réfléchir collectivement sur la stratégie de notre mouvement dans les semaines et les mois qui viennent.

Le Bureau exécutif d‘EELV a décidé une consultation électronique des participant-es à la Primaire le plus rapidement possible pour demander votre accord pour des discussions avec Jean-Luc Mélenchon et Benoit Hamon dans le cadre du courrier que Yannick Jadot et David Cormand ont envoyé aux adhérent-es d'EELV le 2 février.

Cette consultation aura lieu du mardi​ 14 février​ 18h au jeudi​ 16 février 18h.​

Vous recevrez un lien personnel et confidentiel vous permettant de voter en quelques clics.​ ​Nous avons conscience que les délais sont contraints mais nous faisons au mieux pour assurer transparence et démocratie dans cette période.

Si jamais les discussions aboutissaient à un projet commun, il y aurait alors un second vote qui déciderait ou non d’un changement de la stratégie que nous avions fixée avant l’été. Ce second vote interviendrait à la fin du mois de février car c'est à cette échéance que nous transformerons les promesses de parrainages en parrainages​  effectifs.

Notre volonté unanime est d'assumer une procédure parfaitement transparente et démocratique en mettant sur la place publique les enjeux des discussions et en faisant prendre les décisions par l'ensemble de celles et ceux qui ont participé à la primaire. Cela est aussi cohérent avec notre volonté de dépasser les structures partidaires - y compris la nôtre - pour que "le​ ​ peuple de l'écologie" qui nous accompagne dans notre aventure présidentielle reste pleinement partie prenante de nos choix.

Amitiés,

​le Bureau exécutif d'Europe Écologie Les Verts

---
Voici la question qui vous sera posée lors du vote électronique :

Le 2 février 2017, dans un esprit de recherche de convergences pour construire un projet écologiste commun, Yannick Jadot et David Cormand ont fait la déclaration ci-jointe. Nous prévoyons désormais d'ouvrir un dialogue avec Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon et toutes celles et tous ceux qui se retrouveraient dans cette démarche.
Le mandat de base des discussions sera notre projet Bien Vivre, avec en priorité la clarification nécessaire sur :
- la transition énergétique et donc la sortie définitive du nucléaire, programmée, progressive et créatrice d'emploi ;
- une sixième république démocratisée, exemplaire, qui reconnaisse la participation citoyenne et généralise le scrutin proportionnel ;
- une refondation de l'Europe émancipée des lobbies, délivrée du dogme austéritaire, recentrée sur l'écologie, la solidarité et la démocratie.
Êtes-vous d'accord avec cette démarche ?
Réponses possibles : oui, non, blanc
---
Toutes les modalités pratiques relatives à l'organisation du vote vous seront communiquées mardi après-midi, avec le message qui vous donnera le lien pour voter.

Une "foire aux questions" sera disponible en ligne, ainsi qu'un formulaire pour nous contacter si vous rencontrez des difficultés.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Informations présidentielles Jadot
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 09:37

Yannick Jadot nous écrit et nous propose de voir comment son affiche s'est faite…

 

Amis d'Aix-les-bains et Environs,
Ce n'est jamais évident de choisir une photo officielle. Savoir qu'elle sera imprimée sur 150 000 affiches partout en France, puis sur 48 millions de professions de foi que toutes les électrices et tous les électeurs auront entre les doigts, c'est une grande responsabilité. Cela veut dire notamment d'accepter entièrement son image. Son visage, ses défauts inévitables, ses rides. C'est un grand exercice d'humilité.
 
Je suis très heureux de dévoiler ce matin mon affiche officielle de campagne. Je compte sur vous pour la partager.

 
Je découvre l'affiche de campagne
 
 
À bientôt,
Yannick Jadot

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Jadot Informations présidentielles
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 21:05

Regardez en direct

les vœux des écologistes

et découvrez le programme

de Yannick Jadot

mercredi 11 janvier à 11h sur internet

David Cormand, secrétaire national d’Europe Écologie Les Verts, et Yannick Jadot, candidat à l’élection présidentielle, présentent leur vœux mercredi 11 janvier à 11h.

À cette occasion Yannick Jadot présentera son programme présidentiel.


Retrouvez-nous en direct sur Facebook live


Trois actions pour le faire savoir :

Partager sur Facebook
Retweeter
Transférez cette invitation à vos ami-es !

Rendez-vous sur le site de Yannick Jadot pour retrouver les dernières actualités de la campagne, découvrir le candidat de l'écologie, vous inscrire pour recevoir les informations... et faire un don.

 

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Jadot Informations présidentielles
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 22:43

Yannick Jadot nous écrit directement… À nous de le relayer sur les réseaux sociaux…

Bonjour les Aixois, bonjour les Savoyards ! Je serai sur France 3 ce dimanche 8 janvier à 12h15 dans l'émission Dimanche en politique sur France 3 #AvecJadot
 

 
Je serai aussi en live mercredi à 11h pour annoncer les propositions de mon programme : à suivre sur ma page Facebook.

À RETENIR :

Les Jeudis avec Jadot

Tous les jeudis à 19h30, je serai en live sur ma page Facebook, en compagnie d'une personne liée au thème de mon déplacement thématique de la semaine.


Dès ce jeudi 12 janvier invitez vos proches et organisez une réunion, chez vous ou dans un café, avec le kit en ligne !

 

Retrouvez toutes les informations sur mon site #AvecJadot

 

Rappel : Mon premier déplacement sera consacré à la lutte contre l'évasion fiscale : je serai ce lundi à Dax en soutien au procès de Jon Palais et des #FaucheursDeChaises.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Informations présidentielles Jadot FR3
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 18:41

L'argent est le nerf de la guerre… et on le sait les campagnes électorales coûtent cher. Bien qu'en restant réaliste en essayant de ne pas faire de dépenses inutiles, il faut bien louer des salles, faire des déplacements, payer des publications. Si vous avez le sentiment que l'écologie politique vaut bien une participation financière même modeste, c'est le moment de le faire si on veux qu'elle soit prise en compte dans l'exercice fiscal 2016, et bien sûr, ce sera un bel encouragement pour Yannick Jadot.

J-2 avant le 31 décembre :

L'écologie a besoin de vous !

Chère amie, cher ami,

L'écologie a besoin de vous !

Pour continuer à défendre nos libertés, pour sauver le climat, pour une alimentation plus saine, pour protéger la santé de toutes et tous, pour développer les emplois de demain, pour plus de solidarité, pour la justice sociale, pour vivre mieux, l'écologie a besoin de vous !

Faire un don, c'est possible en trois clics. Vous pouvez même le faire depuis votre smartphone.

Vos dons de 2016 peuvent être réduits (à hauteur de 66%) de vos impôts de 2017. Ainsi, un don de 100 euros ne vous coûtera que 34€ après réduction d'impôt.*

Vous pouvez aussi donner...

...pour la campagne de Yannick Jadot

Rendez-vous sur le site de Yannick Jadot pour retrouver les dernières actualités de la campagne, découvrir le candidat de l'écologie, vous inscrire pour recevoir les informations... et faire un don.

* La loi limite à 7500€ par an les versements effectués à un parti politique par un particulier.

L’article 11-4 de la loi du 11 mars 1988 précise que les dons consentis et les cotisations versées en qualité d’adhérent d’un ou de plusieurs partis politiques par une personne physique dûment identifiée à une ou plusieurs associations agrées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs partis politiques ne peuvent annuellement excéder 7 500 euros


 

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Jadot Informations présidentielles financement
commenter cet article