Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Élections présidentielles 2017

Nous voici à un nouveau tournant important de la vie politique française. EELV a décidé d'être porteur de l'écologie politique dans cette campagne présidentielle pleine d'enjeux extrêmement importants… à nos lectrices et lecteurs de nous donner leurs points de vue et nous essayerons de leur apporter toutes les informations dont nous disposerons.

 

CHAINES VIDEOS DE YANNICK JADOT
https://www.youtube.com/channel/UCJg0QqSuqN5caoOtjpjG4KA
http://www.dailymotion.com/jadot2017

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 11:57

Cliquer ici pour avoir une idée complète mais voici quelques extraits :

Agir

 

La bataille d'Alep est en train de se terminer. Après plus de quatre années de conflits dans et autour de la ville, le régime syrien et ses alliés sont en passe de reprendre les dernières poches de résistance rebelle. Cet évènement aura évidemment des conséquences politiques et militaires pour l'avenir de la Syrie et du Proche-Orient.

Mais il est une urgence immédiate : protéger les populations civiles qui restent à Alep. Prises sous le déluge de feu de l'armée de Bachar el-Assad, des milices chiites et de l'aviation russe, elles manquent de tout. D'endroits où dormir et s'abriter, d'eau, de nourriture, de soins, d'installations sanitaires... Non seulement leur situation humanitaire est déplorable, mais plus encore, elles sont la cible d'exactions des troupes loyalistes, qui ont commis déjà et s'apprêtent à commettre encore des crimes de guerre, fortes du soutien inconditionnel des grandes puissances russe et chinoise.

Les écologistes ne se résolvent pas à la barbarie. Les écologistes ne se résolvent pas à laisser se dérouler des crimes de guerre, sans réagir, sans agir dans la mesure de nos moyens.

C'est le sens du déplacement en début de semaine de Cécile Duflot et Jacques Boutault, avec des députés d'autres partis, pour tenter de rejoindre Alep, à la demande du maire d'Alep-est, Brita Hagi Hassan. C'est le sens des nombreuses prises de parole de Yannick Jadot, notre candidat à l'élection présidentielle. C'est le sens des rassemblements que nous avons initiés ou auxquels nous avons participé, à Paris et ailleurs.

Nous appelons très vivement la diplomatie française et l'Union européenne à déployer tous leurs efforts, à faire plus et plus vite, pour Alep, et aussi pour le reste de la Syrie, où la guerre continue. Pour Alep, il faut d'urgence obtenir un cessez-le-feu durable, respecté par toutes les parties, et faire parvenir une aide humanitaire d'urgence.

Nous appelons aussi chacune et chacun à se mobiliser et à faire entendre sa voix. Non pas pour prendre parti pour tel ou tel camp, mais parce que, face au massacre annoncé, l'humanité ne peut pas rester silencieuse.

David Cormand, secrétaire national

Retrouver sur le site d'Amnesty les rassemblements pour Alep partout en France.

Alep crève, mobilisons-nous !

Dans une tribune publiée par le Monde, l'essayiste Raphaël Glucksmann et Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, dénoncent le rôle de la Russie et appellent à se mobiliser.

 

Cinq choses que vous pouvez faire pour Alep

Amnesty International vous propose d'agir, maintenant, tout de suite. Mode d'emploi.

 

 

Pollution de l'air : les écologistes agissent

Après un long épisode de dépassement des seuils de pollution la semaine passée dans plusieurs villes de France, l'État s'était enfin décidé à mettre en œuvre des mesures fortes pour protéger les populations. Cela grâce à la pression et aux propositions des écologistes !

À Paris, les écologistes rappellent qu'il ne faut pas seulement agir lors des pics de pollution, mais que la réduction de la pollution est un combat de long terme. Les élus écologistes lyonnais le disent aussi aussi : il faut faire baisser durablement les émissions polluantes.

À Grenoble, la municipalité a agit rapidement.

Les écologistes au Conseil régional d'Île-de-France alertent sur le nouvel épisode de pollution en cours.

Les écologistes et habitant-es de la vallée de l'Arve, en Savoie, se sont aussi mobilisé-es.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Alep pollution de l'air, Communiqués Transports - déplacements Jadot
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 07:00

Dans notre article du 16 octobre 2015 nous avions attiré l'attention de nos chères lectrices et lecteurs sur le nouveau plan de circulation de Chambéry. Le webzine "aixlesbains.info" que nous avions d'ailleurs mentionné, a produit deux articles très intéressants qui montrent comment les élus de la municipalité chambérienne ont du mal à utiliser la concertation avec les conseils de quartier. Concertation qui nous semble indispensable pour tous les aménagements de la vie de la cité. Bien sûr c'est bien mieux si cette concertation se fait avant les décisions et accompagne leur élaboration que si elle se fait après et un peu à l'arrache. Nos lectrices et lecteurs trouverons ci-dessous le lien permettant d'accéder aux pages concernées. Cela nous rappelle la campagne que nous avions faite il y a cinq ans pour la mise en place de vrais Conseils de quartier sur notre ville. Voir illustration. On a constaté que la situation avait un peu évolué avec la nouvelle équipe aixoise en place mais beaucoup reste à faire. La vie démocratique de la cité dépend de chacun d'entre nous. Les prochaines réunions de quartier du maire nous montreront dans quel sens on va : information ou concertation.

Liens avec aixlesbains.info :

Des conseils de quartier pour amuser la galerie

"Incompréhension" autour du nouveau plan de circulation

Les conseils de quartier à Chambéry et à Aix-les-bains
Repost 0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 09:31

Il n'y a pas de petits combats et souvent c'est la ténacité qui permet d'obtenir des résultats. Avoir des écologistes dans les instances de décisions permet souvent d'accélérer le mouvement. Alors ne perdons pas espoir et faisons place aux bonnes nouvelles avec ce communiqué national.

VERS LA FIN DU DIESEL. LE COMBAT CONTINUE !

Avec la fin annoncée des privilèges fiscaux accordés au diesel, un long combat des écologistes vient de se concrétiser.

Depuis 1996, année du vote de la loi sur l'air, nous dénonçons inlassablement les effets désastreux du diesel sur la santé. Deux décennies, donc, pour que les pouvoirs publics réagissent enfin face au scandale sanitaire de la pollution de l'air, responsable de 42 000 morts prématurés par an.

La décision du gouvernement, même tardive, est en ce sens la première pierre de l'écroulement d'un édifice : celui d'un carburant cancérigène longtemps choyé par nos pouvoirs publics. C’est le premier pas vers l'interdiction de cette motorisation en France, comme je le réclame, d'ici dix ans.

Il faudra aller plus loin en engageant une véritable transition écologique de la mobilité pour développer massivement les transports en commun et les modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle. Cela passera notamment par des aides accrues aux particuliers et aux professionnels pour les aider à se doter de véhicules non polluants.

Sur fond de scandale Volkswagen, je me félicite de cette avancée. Vous pouvez d'ailleurs toujours signer la pétition proposée par nos députés européens, pour demander une enquête européenne sur les fraudes à la pollution en cliquant ici.

Le combat continue !


Emmanuelle Cosse
Secrétaire nationale d’EELV

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Diesel Transports - déplacements
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 09:50

Excusez-nous du peu, chères lectrices et chers lecteurs de ce blog, c'est le titre donné dans les pages chambériennes du quotidien régional au plan de circulation proposé par la municipalité chambérienne, et présenté par Josiane Beaud, première adjointe au maire, et José Crépy, un "spécialiste des mobilités". Il faut reconnaître que c'est un dossier assez complet sur la question qui nous est présenté sur trois pages complètes.

Bien sûr, nous prolongerons la réflexion avec quelques remarques et de nouveau une invite à nos lecteurs à nous donner leur point de vue.

Entête de l'article-dossier du Dauphiné libéré du 16 octobre 2015

Entête de l'article-dossier du Dauphiné libéré du 16 octobre 2015

Enfin la révolution dans les transports chambériens !

Nous aurions aimé, quant à nous, que la rédaction fasse un journalisme un peu plus critique, mais cela semble assez difficile pour ce média qui a une sorte de monopole de l'information quotidienne. Il est ainsi amusant de voir que dans le même numéro, avant ce dossier nous avons une pleine page sur l'accident qui a bloqué la VRU une demie-journée. Le blog Aix-info en fait d'ailleurs avec humour une interpellation des élus chambériens qui ne lui répondent guère sur ce point, mais il nous donne une idée des questions plus précises qu'un journalisme d'investigation pourrait poser, ne se contentant pas de refléter les informations apportées par les élus et leurs services techniques.

Plus globalement, nous avons trouvé que tout remettre à plat était une bonne idée, mais nous aurions aussi aimé que la nouvelle maire-adjointe n'oublie pas de rendre hommage au travail fait par ses prédécesseurs qui avaient déjà bien avancé dans des directions propres à faciliter les déplacements doux et à éviter l'asphyxie de la ville et ses habitants.

Ceci dit de grandes étapes restent à franchir et pour cela il manque la vue globale qui seule permettra de traiter sérieusement la question de la mobilité pour Chambéry : la prise en compte réelle d'un axe qui irait de Rumilly à Montmélian, et incluant Aix-les-bains, est une condition indispensable. Tant qu'on ne travaillera pas sur cette base proposée depuis longtemps par les écologistes tout le reste ne sera que du bricolage. Bien sûr on verra ce que ça donne quant à la nouvelle "bonne place" faite aux voitures et on souhaite que ce plan soit positif pour les Chambériens.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans circulation Transports - déplacements Chambéry Josiane Beaud médias
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 09:39

Même si nous n'étions pas aussi nombreux que nous aurions aimé (une vingtaine), la réunion menée avec convivialité et efficacité par Alexandra Cusey, Conseillère régionale, a permis d'aborder trois points principaux :

  • la question du projet de camping à Pugny-Mouxy et ses incidences sur la vie de ces deux villages : gestion des circulations, suppression d'une zone humide précieuse,
  • les transports entre Montmélian et Albens, et les difficultés rencontrées avec le Maire d'Aix-les-bains qui ne semble pas prêt à avancer dans le sens d'une gestion commune plus efficace, et pourtant on voit bien qu'on va dans le mur avec les embouteillages quotidiens sur cet axe.
  • enfin la vie démocratique des collectivités territoriales où les élus au second ou au troisième degré* finissent par ne plus prendre en compte les aspirations, les besoins, les réticences de leurs électeurs.

* nous élisons des conseillers municipaux qui vont nous représenter à la Communauté de communes, qui elle va élire un exécutif…

Photo Dauphiné libéré 2011 : Alexandra Cusey, Benoît Leclair, Claude Comet.
Photo Dauphiné libéré 2011 : Alexandra Cusey, Benoît Leclair, Claude Comet.

Les éluEs présentEs ont été très attentifs aux demandes des participants et vont les aider à élaborer leurs dossiers de manière plus efficace, en particulier pour tous les aspects juridiques. Benoît Leclair et Claude Comet qui ont eu ou ont encore une activité régionale liée au tourisme se sont ainsi engagés dans ce sens. Marion Gerlaud, élue minoritaire à Aix-les-bains, a apporté, elle, un éclairage plus local sur le fonctionnement de la municipalité et de la CALB.

Bref ce fut une belle rencontre qui s'est terminée par des échanges plus personnels autour d'une boisson et de cookies préparés par Marion (entre autres bonnes choses apportées par les uns et les autres).

Repost 0
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 13:39
EELV pour la Chaine Humaine du 7 mars contre le doublement du tunnel du Fréjus en Maurienne

Nos éluEs sur le plan national ne sont pas ignorants des situations locales comme le montrent les prises de position de Michèle Rivasi ou le communiqué ci-dessous.

.

Dans les vallées alpines de l’Arve (accès au tunnel du Mont Blanc) et de la Maurienne (accès au tunnel du Fréjus), l’air devient plus mauvais que dans les grandes villes françaises. L’alerte est donnée par le corps médical, l’État tente d’agir en instituant un Plan de Prévention de l’Atmosphère en Haute Savoie.

.
Les écologistes le disent depuis longtemps : il est urgent de mettre les camions sur le train. C’est leur position historique, renforcée en 2012 avec la Convention des Ecologistes pour les Traversées Alpines* signée à Chambéry. Pourtant l’Autoroute Ferroviaire Alpine (ferroutage) reste une expérimentation précaire que les Etats et les compagnies de chemin de fer fret ne développent pas.

.
Aujourd’hui, par un tour de passe-passe offusquant le droit à l’enquête publique, l’Etat et la société qui gère le tunnel routier du Fréjus veulent transformer la galerie de sécurité (en cours de perçage) en deuxième tube de circulation. Doubler le tunnel du Fréjus est une hérésie quand la voie de chemin de fer existante n’est pas utilisée à plus de 17 % de sa capacité !

.
Les associations de Savoie et Haute Savoie, dans une démarche sans précédent que EELV soutient, se sont associées pour écrire à la Ministre de l’Ecologie, pour engager une plainte pour mise en danger d’autrui, et pour organiser 2 manifestations d’ampleur le 7 février à Annecy et le 7 Mars en Maurienne

.
Les écologistes veulent que la parole de l’Etat soit respectée en matière d’enquête publique. Ils veulent également que le fret marchandise se développe enfin. Aussi, EELV appelle tous les citoyens à participer à la CHAINE HUMAINE contre le doublement du tunnel routier du Fréjus, et pour le report modal des camions sur le train maintenant, pas dans 30 ans.

.
Rendez vous Samedi 7 mars (10-17 h) à St Michel de Maurienne (rendez vous à l’entrée de la ville, rond point de Métaltemple facilement accessible en train et en covoiturage)

.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

.

* Le texte argumenté et nuancé de cette Convention alpine est à la disposition de nos lectrices ou lecteurs qui nous le demanderaient.

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Communiqués Lyon-Turin Transports - déplacements air tunnel Fréjus
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 07:00
Soirée débat sur le Lyon-Turin…

Nous avons pu voir dans la presse que la rencontre entre le Président de la république et Matéo Renzi, le Président du Conseil italien, avait débouché sur un accord définitif… ou presque. En effet Karima Delli, député EELV européenne déclare vouloir "employer tous les moyens légaux pour contester ce chantier". Cependant on peut noter que certains écologistes comme ceux de la FNAUT (la Fédération National des Associations d'Usagers des Transports) sont favorables au projet. Voir le texte de Jean Sivardière. Nous vous proposons ci-dessous une grille de comparaison qui a l'avantage d'être claire, et une bonne base de débat. En tous cas ce sera une soirée où l'on pourra entendre un des plus farouches opposants au Lyon-Turin.

Soirée débat sur le Lyon-Turin…
Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans soirée débat Lyon-Turin Transports - déplacements
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 07:52

Voici une réflexion remarquable de notre ami Marc Pascal de Chambéry sur les naufragés de la neige. Il ouvre un débat intéressant auquel nous ajoutons trois points en fin d'article.

Date : 28 décembre 2014 14:01 Objet : 7300 places d’hébergement d’urgence en Savoie….

Bonjour

Je me questionne et m’interroge sérieusement sur le rapport entre tourisme et lutte contre la pauvreté, tant l’indécence devient manifeste, lourde, insupportable. Faut il mettre les pieds dans le plat…. et comment?

1- Un département comme la Savoie est capable de trouver, dans la seule journée d'hier, dans l’urgence 7 300 places d’hébergement et de réquisitionner un centre commercial toute la nuit….. pour des personnes qui viennent au ski - cf Reuters ci dessous ...et qui dépensent en moyenne 110 euros par jour et par personne… source: Atout France 2012.

2- Les collectivités de l'Isère sont prêtes à verser 37 millions de subvention à un organisme privé Pierre et Vacances jouant principalement de la défiscalisation en voulant créer 1000 hébergements dans un Center Parc en pleine forêt de Chambaran . Cela fait grosso modo 35 000 euros de subvention par logement touristique de 26 ou 53 m2 -ou 6500 euros/lit…-


Dans le même temps, le logement social dont on connait les besoins est moins subventionné, l’Agence nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ne peut financer que 15 000 euros / logement, les Conseils Généraux disent ne plus avoir d’argent pour l’hébergement d’urgence (mais on ne les croit plus), le Préfet de Région asséché les moyens de l’hébergement d’urgence sur Grenoble (histoire de créer rapidement des bidonvilles pour discréditer une municipalité écologiste, ce qu’il a très bien réussi à faire….)

Et je n’évoque pas les 3 millions de résidences secondaires dont plusieurs dizaines de milliers sont en ville (certains départements de Paris comptent 18 % de résidences secondaires !), qui se répartissent sur 30 % du territoire national et cumulent 20 millions de lits, utilisés seulement 42 nuits par an en moyenne…..

.

Il y a un moment, où, sans être contre le tourisme (les formes de tourisme équilibré et respectueux des territoires ça existe...), il faudrait quand même remettre de l’ordre dans les priorités.

Marc PASCAL Chambéry "www.regains.fr"


PARIS (Reuters) - Un plan d'hébergement d'urgence était mis en place samedi en début de soirée en Savoie, où les chutes de neige des dernières heures ont piégé des milliers de touristes sur les routes, a annoncé la préfecture du département.
A 16h00 GMT, environ 15.000 véhicules étaient bloqués sur les principales routes d'accès aux stations de sports d'hiver, dans les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise.
(…)
7.300 PLACES D’HÉBERGEMENT
(…) "Du fait des difficultés très importantes et durables d'accès aux stations de ski de la Savoie, les automobilistes engagés sur ces itinéraires ne pourront les rejoindre ce soir", avait dit la préfecture de Savoie en fin d'après-midi.
La préfecture a recommandé aux touristes qui se rendent dans les stations de "s'arrêter le plus en amont possible et y rechercher un hébergement pour la nuit" ou, à défaut, de s'arrêter dans une ville du département pour bénéficier du plan d'hébergement d'urgence.
Une vingtaine de structures devaient être ouvertes à Albertville, Bourg Saint-Maurice, La Bâthie, La Léchère, Aime, Moûtiers, Macôt La Plagne, Bellentre, Chambéry, Aix-les-Bains, Saint-Jean de Maurienne, Saint-Rémy de Maurienne.
A 19h30 (17h30 GMT), quelque 7.300 places d'hébergement avaient été ouvertes. Un centre commercial devait rester ouvert toute la nuit à Drumettaz-Clarafond, au sud d'Aix-les-Bains, pour les ravitaillements.
Les centres opérationnels chargés de gérer les urgences ont aussi été ouverts en Haute-Savoie et dans l'Ain.

.

Nous attirons aussi l'attention de nos lecteurs sur trois points complémentaires :

  • Pouvons-nous continuer à recevoir chaque hiver des milliers de véhicules, des centaines d'avions, sans se poser la question du pourquoi et du comment de ces migrations. L'exemple de la Suisse où une station de ski aussi importante que Zermatt est interdite aux voitures doit nous faire réfléchir. Est-il possible de trouver des solutions qui éviteraient la pollution de l'air de nos vallées, et des situations aussi dramatiques ?
  • Une analyse de la situation a été faite par le maire de la ville de Moûtiers qui montre à quel point la communication pour gérer cette crise a été défaillante. Nous tenons à la disposition de nos lecteurs le texte publié.
  • Enfin, nous avons eu des contacts avec plusieurs personnes qui auraient accepté d'héberger des personnes "en rade" à l'aéroport du Bourget si elles avaient été informées. Dans ce cas on perçoit que l'établissement d'un fichier préalable des volontaires est indispensable si on veut une certaine efficacité. Ce fichier donnerait quelques critères comme la langue parlée, le type d'accueil (par exemple adapté aux enfants en bas âge), le nombre de personnes pouvant être reçues. On notera en réponse à la lettre de Marc qu'il s'agit bien d'un hébergement très temporaire d'une nuit ou deux…
  • Nous invitons nos lecteurs à nous faire part de leurs réactions et éventuellement des photos en relation avec ce sujet.
Les naufragés de la neige… indécence manifeste ?
Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Transports - déplacements tourisme d'hiver naufragés neige précarité Marc Pascal
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 11:21
Concertation écologiste sur le réseau ferré Rhône-Alpes

Un peu en catastrophe car la rencontre Savoie a lieu ce soir à 18 heures 30 à la Maison des Associations…

Les éluEs écolo de la Région Rhône-Alpes invitent les militants écologistes savoyards à une réunion sur l’avenir du service TER Rhône-Alpes (voir invitation en PJ).
Le mardi 9 décembre à 18h30 : Chambéry - maison des associations salle B011, 67, rue Saint-François de Sales.

Au programme:

1/ Élaboration du contrat de plan État-Région 2015-2020.

Ce contrat constitue la principale ressource pour moderniser et développer le réseau ferré rhônalpin (voies, gares), d’où l’importance de la programmation qu’il pourra contenir. Plusieurs projets potentiels concernent la Savoie et la Haute-Savoie :
nouvelle voie à Saint-André le Gaz (mais pas d’ouvrage dénivelé retenu pour l’instant…), doublement partiel Aix – Annecy, doublement Reigner – La-Roche-sur-Foron, finalisation du RER franco-valdo-genevois, mise en accessibilité PMR des gares les plus fréquentées…
Le contrat de plan doit aussi permettre de financer la régénération des « petites » lignes du réseau, comme Saint-Gervais – Vallorcine, dont le tronçon Saint-Gervais – Les Houches est en mauvais état. Pour l’entretien de ces lignes, RFF ne propose plus qu’un financement
marginal. Enfin, le CPER prévoit seulement des crédits d’études pour la réouverture de la liaison Évian – Saint-Gingolph, et pour la section française du projet Lyon – Turin (qui ne sera donc qu’un sujet annexe de cette réunion).

2/ Négociation de la prochaine convention d’exploitation du service TER Région-SNCF.

La présente convention courait sur 2007-2014, elle a été prolongée d’un an. Son renouvellement doit être l’occasion de définir une qualité de desserte (régularité, ponctualité) plus exigeante, mais aussi de contractualiser un niveau de services associés : information des voyageurs, accueil en gare, distribution des titres de transports, confort à bord, etc. Sur ces aspects, la convention doit définir des indicateurs clairs, vérifiables par une expertise indépendante, et assortis de pénalités / incitations.

Merci de faire tourner cette info dans vos réseaux. En plus des militantEs écolo, les éluEs régionaux ont invités les associations d'usagers des transports. (voir pièce jointe)

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans élus région rhône-Alpes Transports - déplacements
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 09:51

En direct de la Secrétaire générale EELV :

Cette semaine a de quoi faire tourner la tête. Elle avait pourtant bien commencée, mardi 14 octobre, avec le vote en première lecture à l'Assemblée du projet de loi sur la transition énergétique. Après la mise en place d'une commission d'enquête et un long travail parlementaire où les écologistes se sont particulièrement mobilisés, le résultat est là : un grand pas en avant de l'histoire énergique française. Pour la première fois le nucléaire est plafonné et n'apparait plus comme horizon indépassable de la production d'électricité en France. En outre, des objectifs ambitieux pour les énergies renouvelables et de réduction de la consommation énergétique sont fixés. Cette étape positive, qui devrait permettre la création de nombreux emplois sur le territoire français, montre qu'il est possible de faire des réformes en travaillant collectivement.

 

Et pourtant. L’abandon, en pleine discussion de la loi, de la pollutaxe poids lourds est une sinistre preuve de l’absence de vision globale de l’écologie. Au-delà du véritable coup de canif dans le principe pollueur-payeur, c’est une très mauvaise nouvelle pour le financement des projets d’infrastructures de transports en commun portés par les collectivités. Alors que l'urgence écologique et sociale exige de changer de modèle pour protéger nos emplois et la santé des Français, on renonce une nouvelle fois face au conservatisme et à la pression des lobbies. Ce renoncement s'est doublé d'un sentiment d’improvisation avec la surprenante proposition de Ségolène Royal de rendre les autoroutes gratuites le week-end. Un contre sens historique à l'heure où l'urgence est de récupérer un magot privatisé par une poignée d'entreprises.

 

Bref, cette semaine restera dans les annales comme la démonstration que le changement est possible, mais que l'écologie n'est pas prise en compte de manière globale par le gouvernement. Ce dernier y voit plus un axe de communication qu'un véritable projet de société.

 

Entre avancées et volte-faces, l'écologie a besoin de constance
Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans transition énergétique pollutaxe Transports - déplacements Ségolène Royal gouvernement
commenter cet article