Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Élections présidentielles 2017

Nous voici à un nouveau tournant important de la vie politique française. EELV a décidé d'être porteur de l'écologie politique dans cette campagne présidentielle pleine d'enjeux extrêmement importants… à nos lectrices et lecteurs de nous donner leurs points de vue et nous essayerons de leur apporter toutes les informations dont nous disposerons.

 

CHAINES VIDEOS DE YANNICK JADOT
https://www.youtube.com/channel/UCJg0QqSuqN5caoOtjpjG4KA
http://www.dailymotion.com/jadot2017

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc

8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 06:38

Améliorer notre quotidien avec la transition écologique

- Créer un million d’emplois de proximité et de qualité
- Garantir un revenu décent, réduire les factures, redonner du pouvoir d’achat
- Santé : prévenir d’abord

- Un toit, c’est un droit
- Une agriculture paysanne pour une bonne alimentation
- Une fiscalité plus simple, plus juste, plus écologique

 


 

CRÉER 1 MILLION D'EMPLOIS DE PROXIMITÉ ET DE QUALITÉ

 

L’avenir, c’est la transition écologique.
Des énergies renouvelables, des bâtiments performants sur le plan thermique, des véhicules et des équipements basse consommation, une agriculture paysanne et une pêche durable. La France ne doit pas rater la nouvelle révolution industrielle écologique.
L’avenir, c’est aussi le vivre mieux : crèches, aide aux personnes dépendantes, lutte contre le mal-logement qui touche d’abord les familles monoparentales. Les forces vives de cette transition, créatrice d’un million d’emplois à l’horizon 2020, sont les petites et moyennes entreprises, innovantes et ancrées dans leur territoire. Ce sont les acteurs de l’économie sociale et solidaire. C’est la relocalisation de l’économie.
Au-delà de la création d’emplois, il s’agit aussi d’assurer leur qualité.
Cela appelle la lutte contre les nouvelles pénibilités au travail, et la protection des salariés contre l’exposition aux substances cancérigènes ou au stress. En particulier, il sera mis fin au scandale des victimes de l’amiante obligées de rembourser une partie de leurs indemnités.


1 Un “Pacte pour les PME” réorientera le soutien à l’innovation vers
les PME, modulera le soutien public pour favoriser les entreprises qui
contribuent à la transition écologique, et leur donnera un accès prioritaire
aux marchés publics via l’élaboration d’un “Small Business Act” à
la française.


2 L’État prendra un engagement national pour l’économie sociale
et solidaire (ESS). L’ESS sera dotée d’une loi-cadre et de Fonds régionaux
éthiques. Le droit sera réformé pour obliger les actionnaires
qui ferment un site à le mettre en vente pour favoriser la reprise
de l’activité, avec priorité pour les salariéEs.

 

3 La formation est au coeur de la transition écologique. À terme, chacune
et chacun bénéficiera, après 16 ans, d’un crédit de 8 années de
formation tout au long de la vie.

 

4 Une Conférence nationale sur la réduction du temps de travail
sera organisée dès les premiers mois de la mandature. Deux mesures
prioritaires y seront proposées : la suppression des exonérations
sur les heures supplémentaires ; le départ à la retraite à 60 ans, sans
décote, et la possibilité pour les personnes ayant exercé des métiers
pénibles de partir avant cet âge.

 

5 Un plan d'action contre la souffrance au travail sera lancé.
Il renforcera la démocratie du travail et le pouvoir des institutions
représentatives du personnel, créera un service public national de la
santé au travail et assurera la réparation intégrale des accidents du
travail et des maladies professionnelles. Les entreprises donneuses
d’ordre et les maisons mères seront tenues responsables des dommages
économiques, sociaux et environnementaux de leurs sous-traitants
et de leurs filiales, en France comme à l'étranger. Les droits civil, pénal
et commercial seront modifiés en ce sens.

 

" À Vénissieux, j’ai rencontré des salariés qui, grâce à leur
motivation, ont sauvé leur usine Bosch en la faisant passer
de la fabrication de pièces automobiles à celle de panneaux
solaires. L’implication des salariés dans les choix stratégiques
est un formidable levier de transformation écologique.
Quand c’est la finance qui prime, le court terme,
alors les usines ferment. "

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Europe Ecologie Les Verts Aix les Bains & Environs - dans Informations présidentielles
commenter cet article

commentaires